Le projet social

Le projet social fait partie intégrante du projet d’établissement 2015-2019, tant il est vrai que les projets et engagements pris dans le projet médical et soignant seront  d’autant mieux mis en œuvre que les professionnels bénéficieront de conditions de travail et d’une qualité de vie au travail qui leur permettront d’exprimer pleinement leurs compétences. 
L’élaboration de ce projet social, à partir d’une réflexion collective, a permis de mesurer l’attachement des professionnels à l’établissement et de définir les valeurs qu’ils partagent : le respect mutuel, la solidarité entre les individus et les différentes catégories professionnelles et l’équité.

Le projet est décliné en 3 axes :

  • Le renforcement de la qualité de vie au travail
  • La clarification des parcours professionnels 
  • La dimension collective de la vie professionnelle

Pour chacun de ces axes, des actions ont été définies, qui permettront de concrétiser l’engagement et d’en mesurer  l’avancement.

Axe 1 - Le renforcement de la qualité de vie au travail

Favoriser l'expression des professionnels

Cette expression sera sollicitée  à différents niveaux :

  • Dans les services et les pôles : une réflexion sur l’articulation entre organisation médicale et organisation paramédicale.
  • Avec l’encadrement : la recherche d’une meilleure compatibilité entre vie professionnelle et vie personnelle par des plannings de travail anticipés.
  • Pour chaque professionnel, la valorisation de ses compétences propres et une responsabilisation de chacun.

Améliorer les conditions de travail

Cette recherche d’amélioration passera par plusieurs aspects :

  • La résorption de la précarité pour les agents contractuels de l’établissement.
  • La poursuite de la politique d’accompagnement des agents en situation de handicap pour leur maintien dans l’emploi 
    La politique handicap.pdf, par Bmariepierre

     

  • La qualité de vie au travail vise également la sécurité au travail et la prévention des risques psycho sociaux. Un Plan d’Actions Pluriannuel de Prévention et d’Amélioration des Conditions de Travail (PAPRIPACT) a été élaboré conformément à la réglementation. 
  • Tous ces projets étant sous-tendus par un réel dialogue social avec les équipes et avec les représentants du personnel.

Axe 2 - Clarifier les parcours profesionnels

Permettre à l’établissement de mettre au service de son projet, des professionnels compétents dans les différents métiers,  nécessite une gestion prévisionnelle qui comprend le recrutement, l’évaluation, la formation.

Le recrutement

Evaluer les besoins, anticiper les recrutements, en particulier pour les métiers plus difficiles à recruter, faire connaître l’établissement dans les différents milieux professionnels (libéraux, autres établissements …) sont des objectifs à mettre en place pour faciliter le recrutement.

L'accueil et intégration professionnelle

Pour faciliter l’intégration des nouveaux agents, les outils et la procédure d’accueil seront actualisés.

La mobilité professionnelle

Une politique de mobilité professionnelle au niveau de l’établissement, sera définie et affichée, afin de prévenir les situations de « burn out » mais aussi pour que la cohérence de cette politique soit comprise et admise par tous les professionnels.

La formation et les compétences

La formation est un outil important contribuant à  la qualité du service rendu. Elle permet aussi aux professionnels d’être accompagnés dans leur volonté d’évolution professionnelle. La démarche d’élaboration du plan de formation demande à être formalisée et les critères d’accession à la promotion professionnelle clairement définis. 

Par ailleurs l’ensemble des fiches de poste doivent être actualisées pour tenir compte des évolutions.

Dans la perspective de l’allongement des carrières, une réflexion doit être engagée pour l’adaptation de certains postes.

Axe 3 - La dimension collective de la vie professionnelle 

Une attention portée à tous

Le  bien-être au travail se traduit  par une implication de chacun dans ses fonctions, entraînant une qualité de soins auprès des patients. Ce bien-être est favorisé par plusieurs démarches. 

  • La communication à tous, des clefs de compréhension du fonctionnement de l’établissement et de ses projets en en expliquant les motivations et le contexte (territorial, réglementaire, …). Cette compréhension favorisant la participation des professionnels qui seront acteurs des changements.
  • La valorisation des actions et des acteurs au sein des pôles et des services, contribuant ainsi au sentiment de reconnaissance.
  • La communication des  résultats de l’établissement en matière de démarche qualité auprès des agents, ce qui valorise les progrès.
  • La connaissance et la reconnaissance des professionnels entre eux, des contraintes des différents métiers et des différents services peuvent permettre un décloisonnement et faire comprendre dans quelle mesure tous contribuent au service rendu aux personnes malades.

Les demandes de l'institution vis-à-vis de chacun

Un certain nombre de règles s’imposent à chacun, en ce qui concerne le temps de travail, la sécurité, les devoirs du fonctionnaire (devoir de réserve, confidentialité, respect, …). Les évolutions technologiques méritent que ces différentes règles soient reprécisées.

Les demandes de chacun vis-à-vis de l'institution

Tout salarié a aussi besoin d’avoir des réponses à ses questions en ce qui concerne ses droits, son statut, sa carrière, sa rémunération…

Le Règlement Intérieur de l’établissement sera actualisé et porté à la connaissance de chacun.